Dominique Malacort

Services offerts:

Région:

Téléphone: 
514 7666203
doqueteuredom [at] gmail.com
Pratiques: 
Conteuse
Descriptif: 
Praticienne en théâtre communautaire engagé et conteuse sociale, je cumule trente ans d'expérience dans l'art de la scène (jeu, écriture, mise en scène). Mon approche multidisciplinaire s'inspire de formes populaires de théâtre, des arts de la rue et du monde carnavalesque : conte, chœur, jeu clownesque, jeu masqué, marionnette etc. Je privilégie la disparition du 4e mur, ainsi que l'adresse au public. Je m'inspire du «teatro di narrazione » tel que pratiqué en Italie (influence de Dario F.) Outre les influences italiennes, je me suis nourrie de plusieurs courants artistiques, comme la «murga musico-théâtrale» argentine et le Koteba malien, art ancestral régulateur de conflits intégrant le théâtre, la musique, le conte et la danse. Ces derniers cinq ans, je me suis quelque peu éloignée du monde du théâtre pour emprunter un nouveau chemin, celui du conte. J'ai ressenti le besoin d'écrire et de partager des histoires mais cette fois, de manière individuelle et non plus collective. Je voulais aborder des sujets sérieux en juxtaposant la gravité du propos et la forme comique. J'ai fait mes premières expériences aux Rendez-vous des Grandes où j'ai eu l'opportunité de présenter quelques contes collectifs. J'ai pu bénéficier d'un coaching de groupe donné par Renée Robitaille en 2014 (bourse de formation offerte par Culture Bas-Saint-Laurent). En 2015, une bourse du CALQ me fourni un nouveau tremplin. Je présente alors deux contes personnels: «Agriculture, confiture et déconfiture» en 2015 et «Conte agricole» en 2016. Toujours aux Grandes Gueules, j'ai participé aux formations de groupe offertes par Michel Faubert et Pepito Mateo ainsi qu'au concours de la plus grande menterie en 2013. Dernièrement, j'ai présenté d'autres contes de mon cru ou librement adaptés, en français et en espagnol. Je cherche maintenant à raconter des contes touchant à des préoccupations personnelles et à des réalités sociales urgentes et brulantes d'actualité comme l'âgisme, la maladie d'Alzheimer, la proche-aidance, etc. Les lieux de diffusion seront prioritairement (mais non exclusivement) les organismes concernés par la problématique car pour moi le conte est tout aussi légitime sur scène que dans l'espace public du quotidien. Je suis titulaire d’une maîtrise en théâtre (UQAM, 1996) et d’un doctorat en littérature et arts de la scène et de l'écran (U. Laval, 2016).
Langue(s) de travail: 
français, espagnol

Onglets