Le RCQ lance le Référentiel de compétences du conteur

30
mai

Montréal, le 30 mai 2017 - Le Regroupement du conte au Québec est heureux de lancer aujourd’hui l’outil central de sa démarche en formation : le Référentiel de compétences du conteur.

Cet outil présente les compétences à mobiliser pour exercer le métier de conteur, à travers les savoirs les habilités, les ressources nécessaires et les conditions d’exercice de la pratique professionnelle du conte. Il est le fruit de six années de travail et de nombreuses consultations menées auprès des conteurs, diffuseurs et formateurs québécois. Il s’agit d’un outil majeur pour mieux comprendre la pratique du conte et pour développer des formations adaptées à la spécificité de notre art.

Une vidéo explicative accompagne le Référentiel pour permettre à tous de mieux comprendre son utilité.

Le Référentiel est né du travail de Nadyne Bédard, Marie Lupien-Durocher, Marie-Pier Fournier, Céline Jantet, et Nicolas Rochette. Un autre outil majeur a aussi été très utile à cette démarche : la Carte critique du conte de Christian-Marie Pons. Cette carte inclut tous les éléments qui entrent en jeu lors de la création et la livraison d’une performance contée. M. Pons y développe un lexique précis et adapté aux réalités de la pratique. Enfin, un dernier document est en développement, soit le Profil de sortie qui décrit les rôles du conteur, ses contextes de pratiques et les attitudes les plus importantes pour exercer le métier.

Ainsi, on voit se dessiner une constellation d’instruments pour nommer, comprendre, analyser et définir ce qu’est l’art du conteur et ce qu’est un conteur. Il s’agit surtout de nous définir nous-mêmes et non plus par rapport aux autres disciplines artistiques comme le théâtre et la littérature.

La formation en conte est l’une des priorités du RCQ depuis 2010. Deux importantes études ont d’ailleurs été menées ces cinq dernières années. Formation en conte : État de la situation et perspective parue en 2013 présente une analyse des formations structurées pour les conteurs dans le monde (11 pays répartis sur trois continents) et nous permet de voir comment le Québec peut développer sa filiale de formation. En 2015, le RCQ a mené une vaste étude sur les besoins de formations des conteurs, diffuseurs, formateurs et médiateurs en conte. Elle nous permet d’avoir une vision claire des manques en termes de formation pour ces différents groupes.

Vous trouverez l’ensemble de ces documents dans la section Documentation sur le conte du site web du RCQ.

Le RCQ peut aujourd’hui compter sur un comité formation solide qui regroupe de nombreux formateurs, organisateurs de formation et observateurs du conte. Il est composé de Nadyne Bédard, Jean-Sébastien Dubé, Marie Lupien-Durocher, Jacques Falquet, Céline Jantet, Claudette L’Heureux, Geneviève Marier, Judith Poirier, Chistian-Marie Pons, Nicolas Rochette, Petronella van Dijk et Nadine Walsh.